Huilerie de Boiroux

Huilerie de Boiroux

Construite à la fin du XIXème siècle à l'entrée de Voulx, au lieu -dit Le Moulin des cailloux, elle était alimentée par les eaux de l'Orvanne. Lors de la cession d'activité des propriétaires, elle fut démontée en 1942 et remontée à Boiroux où elle fonctionne à l'électricité, faute de rivière. On y fait de l'huile de colza, noix et tournesol. On y remarque notamment les deux meules de granit des Vosges, utilisées pour le broyage, et pesant chacune 1.700 kg. Pour sa restauration, a obtenu le prix départemental du Patrimoine en 1986, dans la catégorie " Traditions locales ".
La fabrication de l'huile nécessite les opérations suivantes :
1 - Passage des graines au tarare afin de les trier, de les dépoussiérer et d'éliminer les graines indésirables.
2 - Aplatissage des graines.
3 - Broyage des graines à l'aide des meules.
4 - Cuisson de la pâte obtenue ;
Mise en sac de la pâte (à l'origine ces sacs étaient en laine et très fragiles ; ils sont remplacés aujourd'hui par des sacs en polyamide).
6 - Pressage à l'aide d'une presse hydraulique à eau.

Pendant la dernière guerre, l'huilerie fonctionnait environ 15 heures par jour. D'après les divers éléments possédés, les rendements semblaient assez différents selon les graines : pour des noix 55%, pour l'œillette 40 %, pour du colza 30 %

Contact : M. Sacault - Tél : 01 64.31.47.02
Accès : Autoroute A6. A Nemours prendre la D403 direction Montereau puis direction Villemaréchal
Michelin 61. Pli 12
Ouverture : se renseigner